• Cela ne vient pas de vous
    Actes 8. 20
    "Que ton argent périsse avec toi, parce que tu as pensé acquérir avec de l'argent le don de Dieu."

    1 Pierre 1. 18, 19
    "Vous avez été rachetés… non par des choses corruptibles, de l'argent ou de l'or, mais par le sang précieux de Christ."

     


            “C'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi, et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu ; non pas sur la base des œuvres, afin que personne ne se glorifie”(Éphésiens 2. 8, 9). Dieu, par la Bible, dit les choses très clairement. Lui est juste, et nous, pécheurs et coupables ; nous ne méritons donc que son jugement. Mais il est aussi le Dieu sauveur(Ésaïe 45. 21). “Quand la bonté de notre Dieu sauveur et son amour envers les hommes sont apparus, il nous sauva, non sur la base d'oeuvres accomplies en justice que nous, nous aurions faites, mais selon sa propre miséricorde”(Tite 3. 4, 5). Pour nous sauver, la seule chose que Dieu nous demande, c'est de croire sa Parole et de nous confier en l'œuvre accomplie par son Fils à Golgotha. Il veut nous faire grâce ; à nous d'accepter sa main tendue vers nous.

          

           Le salut ne vient pas de nous. Nous ne pouvons pas l'acquérir par des œuvres. Aussi méritoires que nous les estimions, elles ne peuvent en aucune manière racheter nos fautes. Nul ne peut payer à Dieu sa rançon, car le rachat de son âme est trop précieux, et “il faut qu'il y renonce à jamais”(Psaume 49. 8).

        

           On a toujours tendance à vouloir participer un peu à son salut, et ne pas devoir tout à Dieu. Mais ce n'est pas la pensée de Dieu de laisser l'homme dans un doute permanent qui l'obsède : En ai-je assez fait ? Seul le sacrifice de Christ expie le péché. C'est uniquement par la grâce et par la foi dans l'œuvre rédemptrice de Jésus qu'on peut être sauvé.

     

    La Bonne Semence

     

     

     

     



    votre commentaire
  •  

    Liberté

     

            Celui que le Fils a affranchi est réellement libre ; et ne faites pas de cette liberté un prétexte pour pécher. Au nom de la liberté, ont prétend pouvoir faire du libertinage ;  ou s’entendre  dire : « Moi, je fais ce que je veux je suis libre ». vous pressera comme un citron ; et lorsque vous ne lui serrez plus utile, il vous jettera en pâture à ses chiens. En réalité, la seule vraie liberté qui existe en ce bas monde c'est, soit de rester sous le joug de Satan, ou de recevoir Jésus comme Sauveur et Seigneur. Le premier est absolument sans aucun scrupules et vous exploitera,

            Alors que Jésus, Lui, vous aime tellement qu'Il a pris sur Lui de venir vous libérer et ce au prix de Sa vie. Sa pureté et son Amour pour nous et pour Dieu Son Père,  Lui vaut d'être assis à la droite de Dieu. Les puissances ont été vaincues et ridiculisées à la croix. De plus, Dieu, dans Son Amour, ne nous réduit  pas à l'état d'esclavage ; Il entretient avec les Siens une relation de Père à fils et filles. Que peut-il y avoir de plus beau ?

            Gloire, honneur, puissance et sagesse sont des titres qui Lui vont à ravir.

     Christian

     

     

     


    votre commentaire
  • Vaine médaille


    "Ils n'ont point de connaissance, ceux qui portent le bois de leur image taillée et présentent leur supplication à un dieu qui ne sauve pas."
    Ésaïe 45. 20

    "Maudit l'homme qui fait une image taillée, ou une image de fonte... et qui la place dans un lieu secret !"
    Deutéronome 27. 15


            Le capitaine de notre compagnie m'avait demandé d'écrire à la famille d'un soldat tué dans les premiers combats de la guerre 1939-1945 pour donner quelques précisions sur sa mort. En même temps je devais renvoyer à la famille les menus objets personnels trouvés sur son corps. Je découvris – cousue à l'intérieur de sa veste, soigneusement cachée sous la doublure€€– une petite médaille sur laquelle étaient écrits ces mots : “Tant que tu me porteras sur toi, tu ne craindras aucun danger”.


              Voilà bien la ruse du diable. Trompeur, menteur, il veut persuader les hommes qu'ils n'ont aucun souci à se faire, même si la mort les frôle. La question de leurs péchés ? Inutile de s'en préoccuper. Le jugement de Dieu ? Pourquoi s'en inquiéter ? La médaille infaillible est là pour les protéger. C'est ainsi que le diable place les hommes dans une fausse sécurité.


            Nous sourions peut-être, et nous croyons bien naïfs ceux qui écoutent de tels propos. Mais nos “médailles” portent peut-être un autre nom. Elles peuvent s'appeler bonne moralité, bonnes oeuvres, pèlerinages, signes et pratiques religieuses. Certains comptent sur cela pour aller au ciel. Mais Jésus Christ nous dit qu'il est le chemin. Lui seul peut nous pardonner nos fautes si nous les reconnaissons devant lui. “Si, de ta bouche, tu reconnais Jésus comme Seigneur, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé”(Romains 10. 9).

     

    La Bonne Semence

     

     

     

     



    votre commentaire
  •  

    http://jonathanleidner.files.wordpress.com/2009/11/argent.jpg

     

     

    Richesses et salut

     

    Apocalypse 3.17  « Parce que tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien… »

    Aujourd’hui, l’argent et les richesses sont devenus le but principal de beaucoup ; il est vrai qu’avec l’argent on peut s’acheter bien des choses, mais laissez-moi vous dire quand même ceci :

    - On peut s’acheter une magnifique chambre à coucher, un lit de style et, cependant ne pas trouver le sommeil !

    - On peut s’acheter une multitude de livres sans, cependant, acquérir l’intelligence !

    - On peut s’acheter de la nourriture, les mets les plus fins sans, pour autant, avoir de l’appétit !

    - On peut s’acheter des vêtements de prix griffés par les plus grands couturiers, sans pour autant avoir de l’élégance ! (l’habit de fait pas le moine !)

    - On peut s’acheter une belle maison, une propriété au soleil, sans, pour autant, avoir un vrai foyer !

    - On peut s’acheter les médicaments les plus « pointus » dans les officines, sans, pour autant, trouver joie,  satisfaction et véritables bonheur !

     

    Je pourrais continuer ainsi… mais je voudrais ; ami, parler du plus important ! Vous pouvez acheter un siège à l’Église, y faire graver votre nom, cela ne vous donnerait pas, pour autant, le privilège de le voir  inscrit là où c’est indispensable dans le livre de Dieu !

    Luc 10.20 : « Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis; mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux. »

    Apocalypse 20.12  « Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d'après ce qui était écrit dans ces livres. »

     

    Vous pouvez, avec de l’argent, faire dire des prières, vous payer un enterrement de première classe, et pourtant, ne jamais entrer dans le salut !

    La Bible dit : « Ce n’est pas des choses périssables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés… mais c’est par le sang précieux de Christ » 1 Pierre 1.18

    Luc 12.16-21 « Et il leur dit cette parabole: Les terres d'un homme riche avaient beaucoup rapporté. 17 Et il raisonnait en lui-même, disant: Que ferai-je? Car je n'ai pas de place pour serrer ma récolte. 18  Voici, dit-il, ce que je ferai: j'abattrai mes greniers, j'en bâtirai de plus grands, j'y amasserai toute ma récolte et tous mes biens; 19  et je dirai à mon âme: Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années; repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi. 20 Mais Dieu lui dit: Insensé! Cette nuit même ton âme te sera redemandée; et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il? 21 Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n'est pas riche pour Dieu."

    Robert Hiette

     

     

     

     


     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je suis la drogue... 

    et moi la vie...

    http://www.lueur.org/textes/drogue-vie.html

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire